• Important: changement d'heures d'ouverture à la biblio[Plus de détails...]

    Deux dates importantes à retenir :

     Tous les dimanches à compter du 5 octobre :         

    • Ouvert de 12 h à 16 h

    Tous les vendredis à compter du 3 octobre :

    • Ouvert de 13 h à 17 h

    • Fermé à compter de 17 h

     

Taille du texte

Symboles identitaires

Les armoiries

Marque de notre passé, gage de notre avenir!

Les armoiries de la ville sont un symbole de l'histoire de Saint-Constant :

dans l'écu

  • au haut et au bas, la feuille d'érable désigne une ville canadienne et la fleur de lys, une ville du Québec;
  • à gauche, la gerbe de blé représente l'agriculture, première activité de Saint-Constant tandis qu'à droite, l'abeille rappelle la cire, première industrie de la ville;
  • au centre, le pont y est apposé en l'honneur de monseigneur Pontbriand qui ordonna la construction d'une chapelle en 1744 tandis que le X est le témoin du fait que Saint-Constant est à la croisée des chemins entre les grandes villes américaines et Montréal;

autour de l'écu

  • la couronne apparaît comme symbole de dignité tandis que les feuilles de lierre expriment l'affection constante, l'attachement, l'enracinement et le dévouement.

 

La devise Constantia Labore signifie persévérance au travail.

 

 

Signification de la signature visuelle

Les lignes à la base du logo forment des sillons dans la terre. Ceux-ci symbolisent l'importante étendue de terres agricoles à Saint-Constant. Les espaces verts y sont omniprésents d'où la pertinence de la couleur verte dans le logo.

Ville dynamique en plein essor, les aspects agricoles et résidentiels sont reliés l'un à l'autre par des lignes qui, tout en formant la lettre « C », première lettre du nom de la ville, donnent une impression de mouvement, de dynamisme et d'évolution, mais également de bien-être et de tranquillité.

 

 

 

D'où vient le nom de Saint-Constant?

Lors de la bénédiction de l'église construite par les habitants de la Côte Saint-Pierre en 1750, on se devait de trouver un nom à la nouvelle paroisse. Évêque et seigneurs s'accordèrent à la nommer Saint-Constant afin de commémorer la mémoire de Constant Le Marchand de Lignery, père du curé de la paroisse voisine de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge (Laprairie de la Magdeleine). Ce curé, Jacques Le Marchand de Lignery, apprécié de tous ses paroissiens, était alors le père spirituel de tous les habitants d'un large territoire qui incluait les concessions les plus éloignées, comme celles de Saint-Constant et Saint-Philippe.

Source : Centre de Montréal des Archives nationales du Québec

 

 

Comment se nomment les habitants de Saint-Constant?

Les Constantins et les Constantines sont les habitants de notre ville.

Source : Liste des gentilés (nom des habitants), Commission de toponymie du Québec